Assemblée des Régions Européennes Fruitières, Légumières et Horticoles

Projets EU

Console : les solutions contractuelles innovantes et la nouvelle PAC

Les partenaires du projet CONSOLE et l'AREFLH ont organisé le 2 décembre 2021 une formation en ligne sur "les solutions contractuelles innovantes et la nouvelle PAC".

 CONSOLE logo

Lors de la formation sur "les solutions contractuelles innovantes et la nouvelle PAC", le Prof. Davide Viaggi, coordinateur principal, a présenté le projet Console et les nouvelles solutions contractuelles pour l'amélioration des biens publics issus de l'agriculture :

 

  • 1) les approches basées sur les résultats, c'est-à-dire les paiements basés sur la performance ou la production, contrairement aux approches basées sur la pratique ou sur les intrants
  • 2) mise en œuvre collective de pratiques où différents agriculteurs, ou agriculteurs et autres acteurs, collaborent pour produire une ou plusieurs AECPG
  • 3) chaîne de valeur et solutions public-privé pour la valorisation des AECPG par le marché.
  • 4) des contrats fonciers spécifiques liés à l'environnement

 

Les résultats d'enquêtes sur les quatre types de solutions de contrats ont été présentés. Le Professeur Viaggi a également énoncé les enseignements tirés des enquêtes, comme par exemple  :

  • Le fait qu'il n'y a pas de recette standard;
  • Les processus d'apprentissage;
  • L'importance du contexte juridique (du local à l'international) ;
  • L'importance des aspects technologiques (par exemple pour la surveillance);
  • Les opportunités de la mise en œuvre de la nouvelle PAC.

 

Plus tard dans la formation, Theresa Eichhorn, de l'Université des ressources naturelles et des sciences de la vie de Vienne, a expliqué l'étude de cas "Le programme Humus de l'koregionKaindorf" en Autriche, concernant la solution carbone. Les principaux objectifs de l'accumulation d'humus et de la séquestration du carbone du sol sont:

  • une plus grande fertilité des sols ;
  • un maintien le sol en place;
  • l'atténuation du changement climatique par la fixation du CO2

 

Par ailleurs, Théophlye Mini-Harvad de l'enreprise Carbonapp a présenté la rémunération de la séquestration du carbone en France, les modalités de la compensation volontaire en France et les critères d'éligibilité ainsi que la rémunération par tonne de CO2.

 

La dernière présentation concernait les dispositifs des éco-schémas dans la PAC post-2022 et a été présentée par le Dr Tania Runge de l'Institut Thuenen, qui a donné un aperçu historique de la nouvelle réforme de la PAC 2023-2027. Elle a expliqué la nouvelle architecture verte Les interrelations entre la conditionnalité, les schémas écologiques et les mesures climatiques agro-environnementales (AECM) et enfin elle a expliqué les propositions d'écosystèmes discutées au niveau national telles qu'au Danemark, en France, en Allemagne, en Espagne, Italie, Autriche, Pologne, Bulgarie et au delà.

 

L'objectif principal de la formation était d'informer les membres du réseau AREFLH sur la thématique du projet. La formation a été l'occasion d'échanger des idées et les problèmatiques du secteur des fruits et légumes et de favoriser la diffusion de solutions en renforçant la collaboration. L'idée de cet événement numérique était également de fournir plus d'outils d'information pour faciliter le travail de nos membres et relever les défis à venir en agriculture.

 

Les présentations de la formation en ligne seront publiées sur le site du projet CONSOLE

Pour aller plus loin

AREFLH
110 Quai de Paludate
BP26
33800 Bordeaux
Réalisation et maintenance par