Assemblée des Régions Européennes Fruitières, Légumières et Horticoles

logo smartprotectL'AREFLH est partenaire du projet SmartProtect, un réseau thématique axé sur le partage interrégional des connaissances sur les solutions de lutte intégrée SMART contre les parasites pour les agriculteurs et les conseillers. Son objectif est de stimuler le flux de connaissances dans les AKIS (systèmes de connaissance et d'innovation en agriculture) régionaux à travers l'UE et de les relier aux méthodologies avancées pour la lutte intégrée contre les ravageurs (IPM) dans la production de légumes.

 

Le secteur des fruits et légumes de l'UE-27 représente environ 13,7 % de la production agricole, ce qui n'est toutefois qu'un faible pourcentage de la superficie totale (environ 3 %). Le secteur des légumes se caractérise donc par une forte valeur ajoutée et par la création d'emplois facilement accessibles. Ceci est reconnu dans le rapport sur l'horticulture du Parlement européen du 14 mars 2014. Comme dans d'autres sous-secteurs agricoles, les agriculteurs du secteur des fruits et légumes doivent relever le défi de la mise en œuvre obligatoire des principes de lutte intégrée contre les ravageurs (IPM), comme le prévoit la directive 2009/128/CE sur l'utilisation durable des pesticides.

 

La lutte intégrée contre les parasites implique un examen attentif de toutes les méthodes de protection des végétaux disponibles et l'intégration ultérieure de mesures appropriées qui découragent le développement de populations d'organismes nuisibles et maintiennent l'utilisation de produits phytopharmaceutiques et d'autres formes d'intervention à des niveaux économiquement et écologiquement justifiés tout en minimisant les risques pour la santé humaine et l'environnement. La lutte intégrée contre les parasites met l'accent sur la croissance de cultures saines en perturbant le moins possible les agro-écosystèmes et elle encourage les mécanismes naturels de lutte contre les parasites (définition de la Commission européenne). La lutte intégrée contre les parasites est une approche globale de la gestion phytosanitaire, basée sur la prévention, la surveillance et le contrôle.

 

Ces dernières années, on a pu remarquer une inquiétude croissante quant à la sécurité alimentaire. L'utilisation rationnelle et limitée des pesticides pour la lutte contre les parasites et les maladies est primordiale pour rassurer les consommateurs.

 

L'objectif fondamental du projet SmartProtect est de combler le manque de connaissances entre la recherche et la gestion pratique concernant l'innovation dans la méthodologie de la lutte intégrée contre les parasites dans différentes cultures en plein champ et en serre.

 

SmartProtect est un projet financé par l'UE dans le cadre du programme Horizon 2020. Il a débuté en janvier 2020.

 

Consultez un article supplémentaire sur le projet : Assemblée générale de mars 2021

 

Pour plus d'informations sur Smart protect, visitez :

 

drapeau ue seulCe projet a bénéficié d’un programme de financement au titre du programme-cadre de l’Union européenne pour la recherche et l’innovation « Horizon 2020 » dans le cadre de la convention de subvention n°862563.

Derniers articles

mai 11, 2021
Image par défaut
Actualités

Demande de mesures à la Commission suite au gel d’avril

L'AREFLH a demandé le 7 mai dernier au Commissaire européen à l'agriculture, Janusz Wojciechowski, une aide et un soutien suite aux très graves dégâts subis par le secteur des fruits et légumes après l’épisode de gel de début avril.